Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

~~L’ÂNE

Qu'ils chassent ou qu'ils braconnent, Meillat et Chicot sont deux ravageurs.

-« Qué plomb t’ as pris, Chicot ? »

-« Du neuf »

Il épaula, tira. Un petit lapin gris s’effondra.

En chemin, Meillat et Chicot Virent un pauvre hère Tirant un vieux bourricot. Ils l’interpelèrent :

-« Ton bourri, Oùsque tu l’ conduis ? »

-« J’ va chez Louis Pou’ l’ faire abattre. I’ n’ vaut pus rien. »

-« Y t’en donnera, combien ? »

-« P’t-être cent sous. J’ sais ti ? »

-« J’ t’en donne cent-vingt. »

-« C’est dit. »

-« Tu vas voir c’ qu’on fait d’ c’te machin ! » Dit Chicot à Meillat. Il tira. L’âne s’éffondra.

-« Eh ben, on en fait quoi à c’t’ heure ? »

-« Couchons-le dans l’ bateau. Aies pas peur, J’allons ben rigoler chez Dédé ! »

Les rôdeurs embarquèrent le baudet Sur leur canot à demi pourri Et se mirent à ramer, direction Paris.

-« Allons livrer l’ lapin à Dédé, Not’ copain tavernier ! En route, on cach’ra l’âne dans un fourré. » Chicot s’était mis en tête de susciter L’intérêt mercantile du bistrotier Pour leur très gros gibier. Meillat parla le premier : -« J’étions embusqué à L’Empierré Quand quéque chose, de derrière un buisson, Nous passe devant. Chicot a tiré. Ça tombe. Et vu les gardes, j’ filons. J’ peux pas t’ dire c’ que c’est, Mais, pour du gros, c’est du gros. »

Palpitant, Dédé demanda à Chicot : -« C’est-i’ pas un chevreuil ? »

-« Ça s’ peut. »

-« Pourquoi, sacrebleu, Vous m’ l’avez pas amené ? »

-« Parce que j’ vendons sur place, désormais ! J’ai preneur pour vingt francs. Tu comprends ? » Le gargotier leur offrit vingt-cinq francs.

Et les deux braconniers empochèrent l’argent !

Partager cette page

Repost 0
Published by Melchior

Présentation

  • : Fantaisies et balourdises
  • Fantaisies et balourdises
  • : Politique,Actualité,Histoire, Ecologie,Littérature, sémantique, Poésie,Humour,Santé, Musique,fantaisies,dérision, divers
  • Contact

Profil

  • Melchior
  • La sémantique c'est mon tic.

Et le jubilatoire Maupassant,  mon écrivain préféré
  • La sémantique c'est mon tic. Et le jubilatoire Maupassant, mon écrivain préféré

Recherche