Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 07:41

 

 

Analyse définitive d’Emmanuel Todd :

 

 

« Si Sarkozy existe en tant que phénomène social et historique, malgré sa vacuité, sa violence et sa vulgarité, nous devons admettre que l’homme n’est pas parvenu à atteindre le sommet de l’État malgré ses déficiences intellectuelles et morales, mais grâce à elles.

C’est sa négativité qui a séduit. Respect des forts, mépris des faibles, amour de l’argent, désir d’inégalité, besoin d’agression, désignation de boucs émissaires dans les banlieues, dans les pays musulmans ou en Afrique noire, vertige narcissique, mise en scène publique de la vie affective et, implicitement, sexuelle : toutes ces dérives travaillent l’ensemble de la société française ; elles ne représentent pas la totalité de la vie sociale mais sa face noire, elles manifestent son état de crise et d’angoisse…

Au fond, nous devrions être reconnaissants à Nicolas Sarkozy de son honnêteté et de son naturel, si bien adaptés à la vie politique de notre époque. Parce qu’il a réussi à se faire élire en incarnant et en flattant ce qu’il y a de pire autour de nous, en nous, il oblige à regarder la vérité en face.

Notre société est en crise, menacée de tourner mal, dans le sens de l’appauvrissement, de l’inégalité, de la violence, d’une véritable régression culturelle. »

Repost 0
Published by Melchior - dans politique
commenter cet article
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 08:46

 

Conclusion

 

Sur son éventuel retour, Sarkozy a déclaré :

« Il y aura malheureusement un moment où la question ne sera plus ‘’Avez-vous envie ?’’, mais ‘’Aurez-vous le choix’’. Dans ce cas je ne pourrais pas continuer à me dire : je suis heureux, j’emmène ma fille à l’école (N.B : à l’époque elle a 17 mois !) et je continue de faire des conférences dans le monde. Dans ce cas, effectivement, je serai obligé d’y aller. Pas par envie. Par devoir. Uniquement parce qu’il s’agit de la France. »

 

Il prédit : « Il y aura une crise sociale. Puis on va se prendre une crise financière d’une violence rare et ça finira par des troubles politiques.

…Les français sont moins en colère qu’effrayés. »

Face à cette situation, il voit un « pays tenaillé entre la poussée de l’extrémisme de gauche et celui de droite » avec « aucune solution de recours ni à droite ni à gauche. »

Du coup, tel un De Gaulle rassembleur, lui seul saura faire la synthèse et éviter le chaos.

Repost 0
Published by Melchior - dans politique
commenter cet article
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 08:41

 

Vers une réélection aux présidentielles de 2017 ?

 

Début 2008, il avait annoncé l’équilibre budgétaire pour 2012.

Lors de sa campagne de réélection en 2012 (qui coûte 5,5 milliards d’euros), il promet l’équilibre budgétaire… pour 2016.

 

La stratégie de la campagne, dirigée par Patrick Buisson, ne porte pas ses fruits. Les derniers sondages de mars/avril 2012 montrent que monsieur Sarkozy est devancé par François Hollande au deuxième tour des Présidentielles.

Avant le scrutin, il annonce qu’il va se retirer de la vie politique s’il est battu.

Au lendemain du second tour, il confirme à son comité de campagne sa décision d’abandonner la carrière politique

 

Il n’aurait remis la « valise atomique » à son successeur François Hollande que huit jours après son départ de l’Elysée.

 

 

…Dès le 7 août 2012, on le voit pointer le bout de son nez et même beaucoup plus, notamment dans les médias.

Repost 0
Published by Melchior - dans politique
commenter cet article
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 08:59

En mars 2012, alors qu’il termine son quinquennat, Sarkozy écrit dans Ouest-France : « Je respecterai l’objectif de 0% de déficit en 2016 »

 

Selon Terra Nova, le quinquennat de Sarkozy a été marqué par une augmentation sans précédent de la dette, indiquant que de 2007 à 20012 la dette des administrations publiques a connu une hausse passant de 1100 milliards d’euros à 1800 milliards d’euros.

L’Institut Thomas More de Bruxelles, ancré à droite a effectué un suivi des 490 promesses de campagne et des 732 mesures annoncées par Sarkozy depuis son élection.

Il a relevé que nombre de ses initiatives ont été lancées à la hâte et n’avaient pas été conduites avec suffisamment d’énergie. Ses neuvième et dixième rapports donnent la même note de 9,5/20 à monsieur Sarkozy. Il y est qualifié de pragmatique sans vision économique.

 

Si Sarkozy siège au Conseil Constitutionnel après son départ de l’Élysées, il ajoutera 11 500 euros net par mois aux 6 000 euros versés aux anciens chefs de l’État, sans compter les multiples autres avantages en nature (voyages gratuits et illimités en classe affaires sur Air France et en train 1ère classe, un appartement de fonction meublé et équipé, deux policiers pour sa protection rapprochée, voiture de fonction avec deux chauffeurs et sept collaborateurs : un chef de cabinet, deux assistants, un fonctionnaire des Archives Nationales et trois secrétaires.) ni les primes de « sujétion spéciale » chargées de « compenser les contraintes subies dans l’exercice de leur fonction »

 

La charge financière de tous ces avantages représenterait une dépense de 1,5 million par an.

 

En fait, Sarkozy n’assistera qu’à une seule séance du Conseil Constitutionnel le 19 juin 2012 et annonce qu’il en démissionne le 4 juillet « afin de retrouver sa liberté de parole. » En conséquence, le Président du Conseil Constitutionnel, Bernard Debré, rappelle qu’un ancien Président de la République est membre de droit à vie de cette assemblée et donc ne peut formellement donner sa démission mais qu’il peut décider de ne pas siéger aux réunions. En conséquence il n’a plus droit « au versement d’indemnités » et B. Debré supprime le versement de ses émoluments.

Repost 0
Published by Melchior - dans politique
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 10:05

-Sa fameuse loi TEPA favorise les grosses fortunes grâce à la création de nouveaux abattements sur les droits de succession et les donations.

Si cette loi a bénéficié à 92 000 contribuables pour 656

millions d’euros de réduction d’impôts en faveur de leurs investissements industriels, elle a eu pour conséquence d’abaisser les recettes fiscales de 5,3 % soit 3,750 milliards d’euros. De plus, cette loi n’a pas empêché à 809 personnes redevables de L’ISF de quitter la France en 2009. Et 717 autres grands contribuables en 2010.

-Dans son fameux « discours de Grenoble », il annonce un ensemble de mesures visant à lutter contre la délinquance et il ordonne l’éloignement de Roms en situation irrégulière.  À cette occasion, on lui reproche de favoriser la montée du racisme en France.

-Sa décision de supprimer la publicité sur la chaîne publique de la télévision a représenté, d’après la Cour des Comptes un manque à gagner de 450 millions d’euros en 2009.

-En février 2008, la France ratifie par voie parlementaire le traité européen qui avait été refusé par référendum.

 

                   -----------------------------------

 

Depuis 1990, Sarkozy assiste avec passion aux corridas de Séville et d’ailleurs. Politiquement, il est pour le maintien de ces spectacles abominables et pour ceux des combats de coqs (subventionnés par les contribuables), alors que 66% souhaitent leur interdiction et que le code pénal punit la cruauté envers les animaux.

En 2011, il fait classer les corridas au Patrimoine immatériel de la France.

Par ailleurs, il protège l’élevage en batteries des visons spécialisé pour la fourrure. 180 000 visons sont abattus par gazage chaque année.

 

Dix jours avant l’élection présidentielle, le 12 avril 2012, il écrit au président du CPNT : « Il est de ma responsabilité de permettre aux chasseurs de perpétuer leur tradition. »

Repost 0
Published by Melchior - dans politique
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 09:30

-La dette publique française est passée de 1208 milliards d’euros en 2007 à 1590 milliards d’euros en 2010

-Le déficit du Commerce extérieur = 70 milliards d’euros contre 39 milliards à son arrivée au pouvoir en 2007.

-Pendant le quinquennat, la France a perdu 900 usines.

Sarkozy, quand il était en campagne, avait déclaré : « Je n’admets pas l’idée d’une désindustrialisation. Je n’accepte pas l’idée d’une France sans usine. »

-Violences à la personne : +21,2% d’augmentation en cinq ans

-En 2009, suppression de 9800 postes dans le domaine de la Santé.

-Entre 2008 et 2010 : 319 tribunaux ont été supprimés.

En 2010, on compte 8 035 000 de pauvres en France.

De 2007 à 2012, près de 337 000 français supplémentaires sont passés sous le seuil de pauvreté (954 euros par mois en 2009) soit, selon l’INSEE 8,2 millions de personnes.

Lors du congrès UMP en janvier 2007, Sarkozy avait déclaré : « Je veux être le Président de l’augmentation du pouvoir d’achat »

-5 milliards d’euros d’amendes suite aux procès perdus au niveau européen (affaires de la fiscalité des OPCVM et du précompte d’impôt sur les sociétés)

-‘Le bouclier fiscal’ entraine l’impossibilité aux citoyens les plus riches d’être imposé à plus de 50%.

Repost 0
Published by Melchior - dans politique
commenter cet article
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 08:37

à l'Elysée , chapitre 9

 

-Lors de son déplacement à Pékin en décembre 2007, monsieur Sarkozy loge dans une « chambre d’hôtel » de 800m2, louée 6800 euros la nuit.

-L’Elysée dépense chaque jour 12 000 euros de frais de bouche.

-En 2011, Monsieur Sarkozy a offert pour plus de 32 000 euros de cadeaux au Président Obama

-Les frais de protection lors de ses déplacements atteignent 450 000 euros.

-Le député Dosière a chiffré le budget de l’Elysée à 115 millions d’euros

-En 2008, le budget du chef de l’État a augmenté de 18,5%.

Les primes versées aux personnels élyséens ont explosé de 20% en un an.

 

Monsieur Sarkozy avait promis « une République irréprochable ».

Or son quinquennat a été émaillé de scandales et de  magouilles. En voici une liste non exhaustive :

L’affaire Karachi Gate,

L’affaire Bettencourt ,

Le scandale de Tapie,

L’affaire Clearstream,

La nomination de son fils Jean à la tête de l’EPAD,

Les condamnations de son ami Hortefeux,

Le scandale de son ministre Georges Tron,

L’espionnage du journal Le Monde et celui de Médiapart,

Le fiasco des vaccins contre le H1N1,

Les expulsions de Roms, etc.

Repost 0
Published by Melchior - dans politique
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 08:07

à l'Elysée (chapitre 8)

 

En 2010, il y a 8 millions de pauvres en France et 7000 nouveaux pauvres chaque mois ainsi que 3,6 millions de mal logés.

 

En 2011, le revenu des agriculteurs a baissé de 2,3%

Son idée de défiscaliser les heures supplémentaires a détruit 80 000emplois.

 

En 2012, 10% des riches touchent 665% plus que les 10% des pauvres.

 

La soi-disant lutte contre les « niches fiscales » a eu pour effet de les remplir de 2,5 milliards supplémentaires.

 

Les dépenses somptuaires de Sarkozy continuent d’être indécentes :

-121 voitures sont à sa disposition dans les garages de L’Elysée.

-La garden-party du 14 juillet 2008 à l’Elysée a coûté 475 523 euros pour 7050 invités.

-En juillet 2008, le sommet médiatico-politique sur l’Union pour la Méditerranée co-présidée par monsieur Sarkozy, n’a duré que trois heures. Il a coûté 16,6 millions d’euros. 

-Non seulement il s’est acheté aux frais du contribuable un énorme avion « d’État » mais il y a fait installer un ‘four à

grillades’ qui aurait coûté 300 000 euros.

-En une après-midi Il dépense 420 000 euros pour son

déplacement passé à Saint-Quentin, ville qui n’est située qu’à 150 km de Paris.

Repost 0
Published by Melchior - dans politique
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 07:25

à l'Elysée, chapitre 7

 

« Sauveur de l’Europe », il a mis en place, pour tenter d’enrayer la crise, quatre plans de sauvetage des banques sans parvenir à l’enrayer.

 

En avril 2009, il intègre la France dans le commandement de l’OTAN. Cette décision est très critiquée. On dénonce ce rapprochement avec les États-Unis et donc la trahison avec l’héritage de la politique du Général de Gaulle.

 

En 2009, la baisse de 19,5 à 5,5% de la TVA dans la restauration coûte au fisc un manque à gagner de 2,4 milliards d’euros par an.

 

Lors du sommet social du 10 mai 2010, alors que la dette publique dépasse 80% du PIB, Sarkozy annonce son intention de « redresser les finances publiques », objectif qui était déjà celui de son gouvernement « avant la crise financière. »

 

Le 3 novembre 2010, dans un article de son rédacteur en chef, Claude Angeli, ‘Le Canard enchaîné’ accuse Nicolas Sarkozy de superviser l’espionnage des journalistes lorsqu’ils mènent une « enquête gênante pour lui ou pour les siens » par l’intermédiaire d’une équipe d’agents de la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI).

 

 

Repost 0
Published by Melchior - dans politique
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 07:24

A l'Elysée, chapitre 6

 

Septembre 2007 : privatisation de GDF, après avoir promis au moins à deux reprises qu’elle n’aurait pas lieu (Une fois en 1993 et une seconde fois devant les caméras de la télévision américaine en 2005.)

Novembre 2007 : Évacuation manu militari des mal-logés qui, en signe de manifestation, campaient rue de la Banque à Paris.

 

Le 20 décembre 2007, Nicolas Sarkozy, multi-divorcé, reçoit le titre de chanoine honoraire de Saint-Jean de Latran.

 

Il faut attendre ses vœux télévisés du 31 décembre 2007, pour qu’il évoque « l’urgence des réformes ».

 

Depuis le mois de mai, il grossirait ses émoluments de Président en continuant de toucher aussi son salaire de Ministre de l’Intérieur.

 

En juillet 2008, le magazine ‘Le Point’ rend public un de ses propos : « Alors moi, en 2012, j’aurai 57 ans, je me représente pas. Et quand je vois les milliards que gagne Clinton, moi, je m’en mets plein les poches ! je fais ça pendant cinq ans et ensuite je pars faire du fric comme Clinton. Cent cinquante mille euros la conférence ! »

 

Pendant son quinquennat, Sarkozy n’a consacré que 0,12% du PIB au sport contre 3% promis.

 

Il a commis pas moins de cinq lois pour modifier les règles d’entrée et de séjour des étrangers en France.

Repost 0
Published by Melchior - dans politique
commenter cet article

Présentation

  • : Fantaisies et balourdises
  • Fantaisies et balourdises
  • : Politique,Actualité,Histoire, Ecologie,Littérature, sémantique, Poésie,Humour,Santé, Musique,fantaisies,dérision, divers
  • Contact

Profil

  • Melchior
  • La sémantique c'est mon tic.

Et le jubilatoire Maupassant,  mon écrivain préféré
  • La sémantique c'est mon tic. Et le jubilatoire Maupassant, mon écrivain préféré

Recherche