Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 09:22

Dans un faubourg

De Strasbourg,

Un certain de Lisle

Entonnait en 1792, fin avril,

Devant un modeste parterre,

Le maire et quelques militaires,

La scie qu’ils lui avaient commandée

Il l’avait intitulée

« Chant de guerre

Pour l’armée du Rhin »

La partition échoua à Marseille.

Et il changea de titre, ce crincrin.

Ouvrez vos oreilles :

De cette ville, une décurie

De soldats monta à Paris

En chantant cette bouillabaisse

Qui fut appelée « Marseillaise ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Melchior
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Fantaisies et balourdises
  • Fantaisies et balourdises
  • : Politique,Actualité,Histoire, Ecologie,Littérature, sémantique, Poésie,Humour,Santé, Musique,fantaisies,dérision, divers
  • Contact

Profil

  • Melchior
  • La sémantique c'est mon tic.

Et le jubilatoire Maupassant,  mon écrivain préféré
  • La sémantique c'est mon tic. Et le jubilatoire Maupassant, mon écrivain préféré

Recherche