Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 08:17

Dans «les grandes heures de Versailles»,

Alain Decaux a rencontré fin à l'imagination notre.

Son histoire is chouette:

Pour ce Qui concerne la taille

De Louis- le-Grand , les peintres allongeaient sa silhouette.

D'AILLEURS le Roi Portait de hauts talons.

L'aspect du monarque à this époque:

Visage vérole, couvert de cloques.

C'est un gros garçon, Un peu pataud.

Il mesure 1,60 mètre et Ne est pas beau,

Menton proéminent, Pommettes Rondes.

Aux repas, les courtisanes

Voyaient De temps en temps

des aliments

Qui par fils ressortaient nez.

Des privilegies se délectaient

Au spectacle du roi sur sa chaise percée.

CERTAINS s négociaient

JUSQU'A 100 000 écus

Le brevet Qui les autorisait

À contempler le cul royal!

À quarante ans,

Le roi de Presque n'à, plus de bosses.

Dans sa bouche, trou non béant

Laisse passer de Écoulement non

De sanie et de mauvaise odeur.

Par ailleurs,

Il Souffre d'Autre non désagrément:

Des PIEDS fétides. La Montespan

Tentait d'y remédier en se parfumant

Outrageusement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Melchior
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Fantaisies et balourdises
  • Fantaisies et balourdises
  • : Politique,Actualité,Histoire, Ecologie,Littérature, sémantique, Poésie,Humour,Santé, Musique,fantaisies,dérision, divers
  • Contact

Profil

  • Melchior
  • La sémantique c'est mon tic.

Et le jubilatoire Maupassant,  mon écrivain préféré
  • La sémantique c'est mon tic. Et le jubilatoire Maupassant, mon écrivain préféré

Recherche