Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 07:48

LE LIT

Vive qui m’abandonne, il me rend à moi-même (Montherlant)

Moi, je suis un lit veinard.

À huit heures, au plus tard,

Mes jeunes patrons

Se lèvent d’un bond

Et me tirent à quat’ éping’.

C’est dingue !

Mes oreillers tapotés,

Ma couette remontée

Pour m’éviter de prendre froid

Je suis le roi !

Je vais dormir comme un ange.

Que personne ne me dérange !

Grasse matinée,

Puis sieste bien méritée.

Vers vingt-deux heures,

C’est encore le bonheur.

Mes patrons se couchent

À touche-touche

Et me font faire de la gym.

Leurs galipettes, leurs sursauts

Et tout le toutim

Entretiennent mes abdominaux.

Plus ils s’ébattent,

Plus je muscle mes courtes pattes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Melchior
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Fantaisies et balourdises
  • Fantaisies et balourdises
  • : Politique,Actualité,Histoire, Ecologie,Littérature, sémantique, Poésie,Humour,Santé, Musique,fantaisies,dérision, divers
  • Contact

Profil

  • Melchior
  • La sémantique c'est mon tic.

Et le jubilatoire Maupassant,  mon écrivain préféré
  • La sémantique c'est mon tic. Et le jubilatoire Maupassant, mon écrivain préféré

Recherche