Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 07:45

Sachez écouter. Malheur à celui qui, sans la ramasser, laisse tomber une parole d’or de la bouche d’autrui.

L’artiste, c’est un homme de talent qui croit toujours qu’il débute.

Aujourd’hui, les comédiens ne semblent parler que pour eux-mêmes, oubliant de projeter leur voix pour la rendre audible jusqu’au troisième balcon. Les micros ont sans doute tué l’effort de se faire comprendre.

(Gisèle Casadesus)

Souvenons-nous du désarroi des peintres de la Renaissance lorsqu’ils ont eu à représenter Adam et Eve. Cette première femme et ce premier homme ne pouvaient pas, par définition, avoir de parents. Fallait-il ou non doter leur image d’un nombril ?

(Albert Jacquard)

Le talent, c’est avant tout se connaître soi-même et ne pas s’aveugler. C’est savoir garder la tête froide. Le comédien de talent joue, et il pense «jeu» : le comédien médiocre surjoue et pense «je».

(Gisèle Casadesus)

L’art est souvent considéré comme un luxe, un acte gratuit en marge du monde marchand fondé sur l’efficacité, la rentabilité. Or, c’est précisément de gratuité, de ce luxe regardé comme du superflu, que l’homme a besoin. C’est parce que l’art va au-delà des besoins primaires facilement satisfaits par la technique et l’économie qu’il est essentiel.

Dostoïevski disait : «La beauté sauvera le monde»

Si l’art est un métier, il n’y a pas de recette de la beauté.

(Cardinal Philippe Barbarin)

Vouloir à tout prix être dans le vent, c’est avoir un destin de feuille morte.

(Jean Guitton)

Quand A. Rubinstein faisait ‘ses gammes’, il disait : «J’ai l’impression de brosser les dents du piano.» Et quand il parlait de son rival Horowitz, il s’exclamait : «Chopin est son fournisseur, moi je suis son serviteur.»

À propos de l’entracte, Flaubert disait : «Toujours trop long.»

Offenbach, notre petit Mozart des Champs-Elysées.

(Rossini)

Un soir de générale, lors de la levée du rideau, on attendait l’entrée sur scène de Sarah Bernhardt, récemment amputée. Les trois coups sont frappés. Forain, faisant allusion à la jambe de bois de l’actrice, rompt le silence en ricanant : «La voilà !»

«Je n’ai jamais le trac», disait une jeune comédienne. Mme Simone lui répondit : «Ma petite, attendez d’avoir du talent.»

Le 4 octobre 1907, lors d’une soirée théâtrale peu réussie, Jules Renard s’exclame : «Quand je pense que Dieu, qui voit tout, est obligé de voir ça !»

Il faut bien pardonner leurs caprices aux actrices de talent, car les pauvres femmes sans talent ont les mêmes.

(Jules Renard)

Je ne sais pas comment l’opéra, avec une musique si parfaite et une dépense toute royale, a pu réussir à m’ennuyer.

(La Bruyère)

Le directeur du Théâtre des Variétés disait d’Yves Mirande :

«D’abord, il présente bien. Ensuite, il est poli et décoré. J’ajouterai qu’il n’est pas sectaire en politique. Vous me direz : «Oui, mais il écrit des pièces.» À quoi je répondrai : «Personne n’est parfait.»

Il ne suffit pas d’avoir du talent. Il faut encore savoir s’en servir. (Alphonse Allais)

Partager cet article

Repost 0
Published by Melchior
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Fantaisies et balourdises
  • Fantaisies et balourdises
  • : Politique,Actualité,Histoire, Ecologie,Littérature, sémantique, Poésie,Humour,Santé, Musique,fantaisies,dérision, divers
  • Contact

Profil

  • Melchior
  • La sémantique c'est mon tic.

Et le jubilatoire Maupassant,  mon écrivain préféré
  • La sémantique c'est mon tic. Et le jubilatoire Maupassant, mon écrivain préféré

Recherche